Née contente à Oraïbi

Littérature française

Berangère Cornut

Le clan de l'Ours gris

« Je suis née contente à Oraibi, ancien village hopi perché sur un haut plateau d’Arizona ».

C’est ainsi que commence la vie de la petite Tayatitaawa, « Celle-qui-salue-le Soleil-en-riant », celle qui à sa naissance, a poussé des cris « qui ressemblaient plus à des éclats de rire qu’aux pleurs ordinaires des enfants ».

C’est par ces rires et cette joie que s’ouvre le magnifique « roman hopi » de Bérangère Cournut, Née contente à Oraibi qui donne voix à cette jeune enfant hopi, fille du clan de l’Ours gris par son père et du clan du Papillon par sa mère. Dans une enclave du bout du monde, à Oraibi, Tayatitaawa traverse les événements simples et magiques d’une vie, dans la langue limpide et lumineuse de Bérangère Cournut.

Nourrie de sources ethnographiques et d’un voyage chez les Hopis, l’auteure sait s’affranchir de sa documentation pour mieux faire vivre une fiction qui se déroule à fil tendu et maîtrisé, permettant de penser avec lucidité le cours mouvant d’une existence.

Un roman lumineux et doux, comme une rivière calme.

Le Tripode
19 €